Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
AAPPMA La Tanche de la Boulogne

Issoire - Parcours Truite

24 Février 2015 , Rédigé par AAPPMA Tanche de la Boulogne Publié dans #Parcours

L'ouverture de la truite approche, encore un peu plus de 2 semaines à attendre...

Pour l'occasion, comme chaque année, l'AAPPMA fera un lâché de truites (quelques grosses) sur le ruisseau l'Issoire. Le lâché se fera en 2 fois (avant l'ouverture puis 15 jours après)

Le ruisseau est un affluent de la rivière Boulogne et reste en eau toute l'année. D'un léger débit en été, en période hivernale son aspect devient celui d'une rivière de première catégorie piscicole.

L'issoire à Saint Philbert de Bouaine : un aspect de 1ère catégorie
L'issoire à Saint Philbert de Bouaine : un aspect de 1ère catégorie
L'issoire à Saint Philbert de Bouaine : un aspect de 1ère catégorie

L'issoire à Saint Philbert de Bouaine : un aspect de 1ère catégorie

Un cadre sauvage et un parcours varié où l'Issoire alterne entre radiers peu profonds et méandres creusés.

Les truites, bien qu'elles proviennent de pisciculture, retrouvent rapidement un comportement "sauvage". Elles retrouvent une alimentation variées et naturelles (gammares, escargots, vairons, poissons blancs...) qui les rendent pas tout le temps évidentes à pêcher.

 

 

Des postes variés...
Des postes variés...

Des postes variés...

Parmi les truites, les pêcheurs pourront également tomber sur un des nombreux gros chevesnes qui hantent le ruisseau. Perches et brochets peuvent également jouer les troubles fêtes. Pour ces derniers, l'Issoire étant classé en 2ème catégorie, ils devront obligatoirement être remis à l'eau.

Toutes pratiques de pêche itinérante aux leurres artificiels sont, de par ce fait, interdites. Le ver manié étant autorisé en Vendée, il sera possible de s'y essayer ou de pratiquer la pêche au "Toc".

Deux des nombreuses zones "courantes"
Deux des nombreuses zones "courantes"

Deux des nombreuses zones "courantes"

Pour les pêcheurs désireux de se retrouver au calme, aucune inquiétude, le parcours fait + ou - 3km et permet de dispatcher la pression de pêche.

Pour les pêcheurs plus patients, toutes les truites ne sont pas capturées dès le mois de mars et il est possible de retrouver des individus isolés courant l'été ou l'automne. Des poissons qui prennent en taille et en poids (plus du kg) et qu'il est possible (à partir du mois de Mai) de pêcher à l'aide de leurres artificiels. Une pratique qui peut réserver de nombreuses surprises (truites, perches, chevesnes et brochets).

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article